Je sais que j'ai raison! Je sais que l'autre a raison!

♦ Tout le monde connaît cette photo montrant deux personnes ayant une affirmation différente car un point de vue différent d'une réalité. Tout le monde sait que chacun peut avoir son propre point de vue, puisque au-delà de ce que vous voyez, votre cerveau construit mentalement en fonction de vos connaissances et de votre mémoire, puis interprète...

Ok !

⇒ Maintenant, que faites-vous au quotidien quand une personne n'est pas de votre avis?

Il m'arrive moi-même de tomber dans le piège de la défense de mes idées (en privé)... pourtant je sais depuis longtemps que chacun a son propre point de vue, que nous sommes différents, que nos vies sont uniques et que nos références peuvent s'enrichir.

◊ Je sais que j'ai raison! Je sais que l'autre a raison!

 

♥ Alors si vous voulez améliorer vos interactions,

- Pourquoi ne pas abandonner de vouloir avoir le dernier mot ?

- Pourquoi vouloir jouer ou montrer ou donner ou partager votre savoir ? (et parfois ça vient d'une bonne intention).

- Prenez-vous conscience, lors de l'échange, que vous avez une part de responsabilité dans le malentendu naissant ? Ne serait-ce que par votre réaction instinctive et bien humaine?

- Prenez-vous conscience que cela vous épuise ?

- Prenez-vous conscience que l'autre n'a rien demandé ? Ou qu'il n'a pas envie d'entendre votre avis ? Certains diront qu'il n'est pas prêt à l'entendre... Peut-être !

 

♥♥ Il y a d'autres moyens pour partager, communiquer, se faire apprécier, attirer l'attention, être aimé...

- Que diriez-vous d'essayer une journée sans juger ou critiquer, sans vouloir avoir le dernier mot, ou partager votre savoir ?

- Que diriez-vous d'une journée sans vous sentir blesser par les propos d'autrui ?

- Que diriez-vous d'une journée à faire attention à ce qui se passe autour de vous ?

- Que diriez-vous d'une journée à discerner tous les points de vue possibles ?

 

♥♥♥ Essayez et dites moi ce qui se passe !

Essayez et repérez vos besoins, vos ressentis, vos pensées, vos avis, vos difficultés, vos atouts !!!!!

Et que diriez-vous d'apprendre à Répondre en conscience et avec une méthode "La Communication Positive" ?

Sylvie Desqué  le 27 Août 2020

Lire la suite...

Sécurité sanitaire et Communication interpersonnelle

Il ne faut pas que ça dure !

Tous les chercheurs en Sciences Humaines dont la Psychologie, la Communication, la Sociologie, l'Ethnologie (etc.), et les chercheurs en Neurosciences, ont prouvé l'impact positif  du contact physique, du rapport proche, de la présence, de l'échange de confidences sur l'évolution du cerveau, un meilleur apprentissage, un mieux-être psychologique , et un épanouissement dans sa vie pro et perso.

Le contact affectueux  (quand les mains se touchent, se prennent, une main sur l'épaule ou l'avant-bras, une embrassade ou Hug) rassure, apaise, renforce l'immunité, abaisse les tensions corporelles et détend le corps, donc moins de cortisol (stress), plus d’ocytocine et de lulibérine (amour, joie, bien-être) entre autres...

SOLUTION
Aujourd'hui nous devons éviter de sacrifier toute une génération d'enfants et de jeunes :

- en accentuant nos regards apaisants , nos sourires (même avec un masques ça se voit), notre gestuelle à distance qui doit montrer l'accueil, l'ouverture, l'acceptation (même si l'autre s'oppose), l'empathie et l'écoute en conscience, donc une attention soutenue à l'autre ;

- en adoucissant notre intonation , en ralentissant notre rythme , en abaissant le volume de notre voix (certains élèvent la voix avec la distance physique, ce qui est inutile, car pour se faire entendre, il suffit d'articuler). Votre voix doit être respirée et scandée comme une musique douce ou tonique mais pas agressive;

- en se posant dans une stabilité corporelle (arrêter de faire des vas-et-vient...) , une assise calme et droite (sans rigidité) , à la fois vigilantes et détendues,

-et l'apprendre aux jeunes...

J'enseigne cela depuis 1998 comme étant les bases de la Communication Positive en ajoutant aujourd'hui La Psychologie Positive, les Neurosciences et les Cartes des Soft Skills (ou compétences psychosociales).


Programme complet et adapté.

Lire la suite...

PSYCHOLOGIE POSITIVE & SOFT SKILLS

Comment faire le lien entre le concept phare de Psychologie Positive basé sur "les Forces" et  les Compétences psychosociales ou SOFT SKILLS ? 

Comment identifier l'ensemble des talents d'un profil ?

Comment optimiser les engagements dans les équipes?

Comment conduire la performance par l’épanouissement des "Savoir-Être"?

Comment valoriser les compétences psychosociales et  les talents en interne?

Comment manager la synergie dans les groupes de travail?

Comment recruter en identifiant concrètement les compétences relationnelles?

 

 

Lire la suite...

Les Soft Skills? Kezako?

Pour cette appellation "Soft Skills", j’ai lu et entendu les termes suivants :

"Savoir-être", Compétences comportementales, Compétences relationnelles, Compétences transversales. Et lors d’ateliers, certains parlent de qualités, d’humeurs, d’attentes, de besoins, d’attitudes, d’émotions…  

Beaucoup de termes différents les prédestinent à un fourre-tout duquel il est bien difficile d’extraire une véritable compétence. Car oui les Soft skills sont tout d’abord définies comme étant chacune une Compétence.

Les américains les ont nommées Soft skills  pour les différencier des "Hard Skills" ou compétences techniques en rapport au savoir-faire métier.

Je les précise plutôt en développant deux gros axes réunissant des compétences psychosociales et des compétences environnementales (prochainement un article). Elles rassemblent ainsi tout un panel de compétences personnelles, relationnelles, managériales, contextuelles.

Ainsi, reconnues et stimulées chez chacun, elles permettent d’atteindre des objectifs stratégiques en entreprise :

  • ·         Conduire la performance par l’épanouissement des "Savoir-Être".
  • ·         Valoriser les compétences psychosociales et les talents en interne.
  • ·         Développer la synergie dans les groupes de travail.
  • ·         Recruter en identifiant concrètement les compétences relationnelles.

 

Si vous souhaitez organiser       

  • une conférence (1h à 2h),
  • un atelier (3h30 minimum),
  • une formation (1 journée minimum),

contactez moi sur : http://www.sylvie-desque.mrh-consulting.fr/contact.html

 

 

Lire la suite...